En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Projet Zone Humide

Projet Zone Humide

Par Administrateur EPL du Tarn, publié le mercredi 18 mai 2016 15:04 - Mis à jour le vendredi 15 septembre 2017 14:11

Bienvenue sur la page de présentation du projet Zone Humide du Campus Albi-Fonlabour.

Le menu déroulant à gauche vous permet d'accéder aux différentes pages pour en savoir plus sur les thématiques suivantes : Diagnostic / Gouvernance / Etude Avant Projet / Aménagement lac et Zone Amont / Suivi de la zone aménagée.

Cette première page présente l'origine et le contexte du projet.

- L'environnement de la retenue de Fonlabour

- Le constat initial de détérioration de la qualité de l'eau

- Les objectifs du projet

 

Vous trouverez ici l'affiche de présentation générale du projet.

 

Environnement de la retenue de Fonlabour

Le campus Albi-Fonlabour de l’Etablissement Agro-environnemental du Tarn se situe en périphérie de la ville d’Albi sur une superficie de plus de 17 ha. L’établissement propose des formations dans les domaines de l’agriculture, du paysage et de l’eau.

Les nombreux aménagements paysagers, terrains de sport et aires de jeu créés par les filières professionnelles nécessitent de l’eau en qualité et en quantité suffisante.

La présence, sur le site, d’une retenue d’eau alimentée par le ruissellement des eaux de différentes origines donne l’opportunité  de réaliser un véritable site innovant de démonstration, d’expérimentation et de suivi de la qualité des eaux superficielles périurbaines à destination des étudiants, mais aussi des institutionnels et des professionnels.

Le site a été classé zone humide au Pôle Départemental des Zones Humides du Tarn :

Source : Pôle Tarnais des Zones Humides

 

Constat initial de détérioration de la qualité des eaux du Bassin Versant de Fonlabour

Ce projet est né à partir du constat de la modification de la qualité et de la quantité des eaux de ruissellement transitant dans le bassin versant de Fonlabour. Installé en zone périurbaine, le lac collinaire de l’établissement reçoit les eaux de ruissellement de différentes origines :

  • Eaux de ruissellement du centre commercial Leclerc et de ses voies de desserte,
  • Eaux de ruissellement de la route N88 après passage dans un bassin de rétention,
  • Eaux de ruissellement d’une partie de la commune du Séquestre,
  • Eaux de drainage des terrains de sport.

A la faveur de profonds changements et d’une urbanisation massive de la zone (création de la zone commerciale « Les portes d’Albi », agrandissement de la Route Nationale 88, création d’une voie de desserte, redéploiement de la zone commerciale du Séquestre), on observe depuis 2008 une modification significative des volumes d’eaux circulant (flux discontinus en flux permanents) et de la qualité de ces eaux (pollution visuelle aux hydrocarbures). En 2009, un accident écologique se traduisant par une mortalité massive des cyprinidés (carpes) du lac signalé à l’ONEMA, a été déploré.

Cette zone humide est donc particulièrement sensible aux nombreux et diverses activités de ces lieux (habitats, activités commerciales, industrielles, de loisirs….) et sa préservation est très difficile en raison de la multiplicité et de la soudaineté des pollutions-perturbations auxquelles elle est soumise.

Le projet de restauration de cette zone humide répertoriée donne l’opportunité d’aller plus loin dans la mise en place de nouvelles technologies adaptées à ces zones péri-urbaines.

 

Objectifs du projet

1 -  Aménager une zone de restauration de la qualité des eaux superficielles en milieu péri-urbain, par création d’une zone tampon végétalisée de lissage hydraulique et d’épuration en amont de la retenue et par une renaturation des abords de la retenue

2-  Créer un site de démonstration, support d’expérimentations et outil pédagogique. Les filières du Paysage et de l’Eau seront parties prenantes du projet aux différents stades de son avancement

3 - Réaliser la diffusion scientifique et technique en permettant l’accès au site et aux données de suivi de l’eau aux publics intéressés (institutionnels, éducateurs, professionnels…)

 

 

 

 

4- Contribuer à la restauration du bon état écologique des masses d’eau exigée par la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques

5- Aller vers une gestion durable de l’eau d’arrosage des espaces verts par l’amélioration de sa qualité, la diminution des coûts, pour une meilleure acceptation sociétale.

 

Retour haut de page.

 

 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1